SYRACUSE IV : Les technologies MilSatCom dernière génération disponibles pour les forces armées

09 novembre 2021

Un partenariat industriel pour commercialiser les services de télécommunications militaires utilisant les satellites Syracuse IV
 

Du 2 au 4 Novembre au Global Milsatcom de Londres, nous avons partagé le devant de la scène avec notre partenaire Airbus pour communiquer conjointement sur la façon dont nous allons valoriser les capacités satellitaires de Syracuse 4A depuis la réussite de son lancement le 24 octobre dernier.

Airbus et Telespazio, deux leaders mondiaux des services satellitaires, se sont associés pour vendre les capacités des satellites Syracuse IV. Les deux sociétés assurent la commercialisation de ces capacités aux forces armées et l'exploitation des services est assurée par l'entité dédiée « Airbus Telespazio Capacity Operator ».

Grâce à ce partenariat, nous pourrons vendre les capacités du satellite Syracuse IV ainsi que divers services à forte valeur ajoutée tels que des capacités d'ancrage, une offre complète de services avec garanties de capacité et de débit, des prestations d'ingénierie et de maintenance. Cette collaboration permettra d’offrir de la flexibilité aux forces armées du monde entier.
 

 

Syracuse IV : un satellite de télécommunications militaires de dernière génération
 

Syracuse IV est un système de télécommunication appartenant au Ministère de la Défense français composé de stations-sol, de deux satellites militaires, Syracuse 4A et 4B, et accessible sur une vaste étendue allant des Caraïbes jusqu’au détroit de Malacca. Ces satellites nouvelle génération seront les premiers à disposer d’une flexibilité complète de reconfiguration de la charge utile en bandes X et Ka militaire.
 

Syracuse IV : services et accessibilité
 

Ces services seront accessibles sur un large territoire s’étendant de la Guyane française au détroit de Malacca et seront déclinés pour des usages maritimes, terrestres et aériens. Les forces alliées pourront ainsi accéder à des capacités de communication en bande de fréquence X, Ka militaire et en mode bi-bande X/Ka, offrant une flexibilité unique tout en bénéficiant des niveaux de protection et de durcissement des standards OTAN les plus élevés. Leurs unités déployées sur le terrain pourront échanger de la vidéo, de la voix et des données via des communications tout IP (Internet Protocol) à des débits pouvant atteindre plusieurs centaines de Mbit/s. Les satellites seront compatibles avec tous types de terminaux (mobiles, mobiles terrestres, aéro et maritimes).