Spaceways, le projet européen de gestion du trafic spatial

25 janvier 2021

Telespazio et Telespazio France font partie du consortium sélectionné par la Commission européenne pour étudier un système de gestion du trafic spatial, l'un des plus grands défis pour le secteur spatial.

Les STM deviennent une préoccupation majeure pour les activités spatiales. Le nombre de satellites et de débris spatiaux augmente rapidement, ce qui entraîne des risques pour la durabilité à long terme de l'espace. Les règles régissant le trafic spatial ne sont plus suffisantes pour protéger cet environnement et le réseau vital de satellites qui soutiennent les activités de la vie quotidienne.

Dans un contexte d'efforts renouvelés, la Commission européenne a sélectionné un consortium de grands fabricants européens de lanceurs et de satellites, d'opérateurs et de fournisseurs de services, ainsi que de centres et d'instituts de recherche politique et juridique, pour étudier et fournir des lignes directrices et des recommandations sur la gestion du trafic spatial (STM).

Ce projet, appelé SPACEWAYS*, caractérisera et analysera l'évolution actuelle du contexte de la STM, en particulier ses dimensions internationales et nationales. SPACEWAYS évaluera les capacités européennes ainsi que les lacunes technologiques et fournira une évaluation juridique, politique et économique menant à des recommandations finales pour la mise en œuvre.

SPACEWAYS s'inscrit dans le cadre du programme de recherche européen Horizon 2020. Il comprend 15 partenaires et est coordonné par la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) à Paris. Le projet, d'une durée de dix-huit mois, est évalué à 1,5 million d'euros.

La gestion du trafic spatial est l'un des plus grands défis du secteur spatial de l'avenir. En plus du projet Spaceways, Telespazio offre déjà des services de surveillance de l'espace (SSA), l'une des composantes clés du STM, pour les clients commerciaux et institutionnels. Telespazio, avec Thales Alenia Space, est également partenaire de NorthStar, une entreprise canadienne qui développe Skylark, l'un des systèmes satellitaires les plus avancés au monde dans le domaine de la SSA et de la STM.


Les membres du consortium sont : Airbus Defence and Space GMBH, Airbus Defence and Space SAS, Arianegroup SAS, Deimos Engineering and Systems SLU, European Space Policy Institute, Fondation pour la Recherche Stratégique, Indra Systems SA, Istituto Affari Internazionali, Katholieke Universiteit Leuven, OHB System AG, European Union Satellite Centre, Thales Alenia Space France SAS, Telespazio SPA et Telespazio France SAS. Arianespace S.A.S. et Deimos Space Sociedad Limitada Unipersonal participent également à ce projet en tant que tierces parties.