LinkedIn iconLOGO

Telespazio France au Human SpaceFlight

02 octobre 2018

Le CNES a organisé du 19 au 21 septembre la première édition du colloque international sur le vol habité et la science en micropesanteur. L’objectif de ce workshop, dédié aux sciences et technologies pour l’exploration spatiale, est de mettre en avant les nombreux travaux conduits par le CADMOS (Centre d'Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales) du CNES et ses partenaires au cours de ces dernières années. L’idée est de partager les résultats, les visions et les connaissances de chacun afin de préparer le futur aux côtés de la communauté scientifique.

Depuis de nombreuses années, Telespazio France est un acteur industriel très présent au CADMOS. Ainsi nos « ground controllers (GC) » coordonnent les moyens opérationnels et s’interfacent avec les centres partenaires lors du déroulement de toutes les opérations menées. De plus nos collègues en charge des « supports opérations instrument (SOI) » accompagnent les partenaires du CADMOS dans le développement des expériences afin de les rendre réalisables en micropesanteur, puis conduisent les opérations correspondantes.

Parmi les partenaires du CADMOS, on trouve historiquement les diverses agences spatiales (ESA, NASA, JAXA, CSA, Etc…) et les laboratoires scientifiques. Un nouveau type de partenariat est en train de voir le jour : le partenariat public-privé. Ainsi le CNES va désormais répondre directement à des besoins d’industriels pour réaliser les expérimentations et les opérations associées.

Claire Pichot, récemment diplômée de « l’INSA » et jeune embauchée chez Telespazio France après une première expérience des opérations de mise à poste Galileo, fait partie de ces SOI qui font l’interface avec le secteur privé. Les premières discussions sont en cours avec des sociétés françaises intéressées par les possibilités qu’apporte le spatial, et Claire travaille conjointement avec le CNES sur la définition et la mise en application d’un processus plus efficace pour gérer ces nouveaux types de partenariat. Ce travail a été le thème de sa présentation, lors de la deuxième journée du colloque.

Remonter en haut de page